La poésie, ce langage universel

Il y a des pays en guerre,
Il y a des pays dans la misère,
Il y a des pays en colère,
Il y a des pays désert,
C’est la Terre.

 

Il y a des épidémies
Il y a des tsunamis
Il y a des éruptions volcaniques
Il y a des corruptions politiques
C’est la Vie…

 

Il y a différentes races
Et différents langages,
Il y a différentes couleurs
Et différentes saveurs,
Il y a différents cultes
Et différentes cultures,
C’est la diversité.

 

Et puis il y a la poésie,
Poème, chanson, sonate
De pays en pays
La poésie comme un voyage
N’a pour seul bagage
Que la force des mots
Pour exprimer les maux insensés
Ceux qui existent, invisibles
Mais que nul n’explique.
La poésie pour les oubliés.

 

Parce que tous les hommes
S’émerveillent des mêmes bonheurs,
Parce que tous les hommes
Souffrent des mêmes douleurs,
C’est à la lueur de sa plume
Que le poète exhume de ses brumes
Ses joies et ses amertumes.

 

Parce qu’elle ouvre la pensée
Parce qu’elle offre la liberté
Parce qu’elle n’a pas de frontière
Parce que la Terre n’est qu’un point dans l’univers
Parce que l’homme n’est qu’un point sur cette Terre
La poésie pour s’unir entre nations
La poésie comme un trait d’union.

Jouet Josette alias Josy
Avril 2017

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis à l'aide des boutons ci-dessous :

Facebook Twitter Google Plus
[jetpack-related-posts]

Laissez un message

*