La page blanche

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Impatiente
Sans thème et le teint blême
Les mots du poète.

 

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Gourmande
S’accrochant un peu frustrée
Aux remparts de la pensée.

 

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Insolente
Harcelant le poète
Jusque dans ses rêves.

 

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Arrogante
Que le poète ouvre sa cage
Lui confie ses adages.

 

Aux portes du silence
Une page blanche qui n’a rien à dire
Et qui se tord de rire
Taquine le poète
Jusque dans ses insomnies.

 

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Confidente
Les ratures et les mots
Les blessures et les maux.

 

Aux portes du silence
Une page blanche attend
Indulgente
Que les mots du poète
De sa plume habile, se délectent.

 

Aux portes du silence, soudain
Poète et plume en trémolo
Ne font plus qu’un.
Alors que dansent les mots
Et que chante le quatrain
De cette impertinente
Le poète s’amuse,
Et jouant habilement de sa muse
Il dit adieu à la page blanche !

Jouet Josette alias Josy
19 octobre 2017

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis à l'aide des boutons ci-dessous :

Facebook Twitter Google Plus
[jetpack-related-posts]

Laissez un message

*