Au coeur de la vieillesse

Regards perdus dans le néant D’une longue vie de tourments, Plongés dans leur solitude Ne sont que béatitude.   Rien d’autre que turpitudes Pour le marché des pilules, Nos vieux …

Le baiser

Comme la ville qui s’éveille Aux lueurs embrasées, Comme le vent qui s’élève Aux caresses affamées, J’ai soif d’un baiser.   Comme le jour qui pointe Dans l’horizon matinal, Comme …